Top 5 des gestes qui sauvent

Jan 23, 2024 | Actualités | 0 commentaires

Dans la vie quotidienne, découvrez quelle réaction adopter pour être prêt à agir en cas d’urgence. Que ce soit face à un accident, un malaise, ou toute autre situation critique, savoir comment réagir peut sauver des vies. Nous vous présentons ici les cinq gestes qui peuvent faire la différence entre la vie et la mort. Apprenez ces techniques simples, soyez prêt à agir et devenez un maillon essentiel de la chaîne de secours.

Alerter

Alerter est le premier geste à réaliser en cas d’urgence. Il s’agit de prévenir les secours d’urgence afin qu’ils puissent intervenir rapidement et efficacement.

Composez le numéro d’urgence dès que possible. N’attendez pas que la situation s’aggrave. En France, ces trois numéros peuvent être contactés :

  • Le 15 pour le SAMU (Service d’aide médicale urgente) : il s’agit du numéro à composer en cas de situation médicale grave, comme un arrêt cardiaque, un accident de la route ou une intoxication.
  • Le 18 pour les sapeurs-pompiers : il s’agit du numéro à composer en cas d’incendie, de fuite de gaz ou de tout autre danger lié au feu.
  • Le 112 pour les services d’urgence européens : ce numéro est accessible dans tous les pays de l’Union européenne.

Lorsque vous appelez les secours, gardez votre calme et donnez le maximum d’informations possibles. Vous devez par exemple fournir votre nom et votre adresse et la nature de l’urgence. Précisez également le nombre de victimes et leur état, avec les éventuels obstacles qui pourraient gêner l’intervention des secours.

Après avoir passé l’appel, vous devez rester à proximité du téléphone en cas de rappel de la part des secours.

sécurité des chantiers

Zoom sur la sécurité des chantiers

La sécurité sur les chantiers constitue un enjeu majeur dans l’industrie de la construction. Chaque année, des accidents graves, voire mortels, surviennent. Ils mettent en lumière l’importance de mettre en place des mesures de prévention et de sécurité adéquates. Analysons…

plan d'évacuation

Tout savoir sur les plans d’évacuation

Les plans d’évacuation servent à garantir la sécurité dans tout environnement. C’est le cas dans une entreprise, dans une institution publique ou même à domicile. Gwen Form souhaite donc souligner l’importance de ce document ! Vous êtes invités à explorer chaque…

Baliser

Baliser est le deuxième geste à réaliser en cas d’urgence. Il s’agit de sécuriser le lieu de l’accident ou de la situation d’urgence pour éviter de mettre en danger les personnes présentes.

Le balisage a pour objectif d’avertir les autres usagers de la route ou des lieux de la présence d’un danger. Il permet aux secours d’arriver en sécurité sur les lieux de l’accident et de protéger les victimes des dangers supplémentaires.

Les moyens de balisage les plus courants sont les triangles de présignalisation. Ils sont obligatoires dans tous les véhicules en France. Ils doivent être placés à au moins 30 mètres de l’accident, de jour comme de nuit.

Il y a également les lampes de signalisation qui peuvent être utilisées en complément des triangles de présignalisation. C’est recommandé surtout la nuit ou en cas de visibilité réduite. Il en est de même pour les gilets fluorescents qui permettent aux personnes qui balisent le lieu de l’accident d’être plus visibles des autres usagers. En balisant rapidement et efficacement un lieu d’accident, vous pouvez contribuer à la sécurité de tous.

TMS (Troubles Musculo-Squelettiques)

TMS : la maladie professionnelle la plus fréquente en France

Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) représentent un défi majeur pour la santé et la sécurité au travail en France. En effet, ces affections touchent un nombre croissant de professionnels dans divers secteurs d’activité. Voyons de plus près ces troubles qui affectent…

incendies en entreprise

Incendies en entreprise : quelles en sont les causes principales ?

Les incendies en milieu professionnel représentent une menace sérieuse pour la sécurité des travailleurs et la pérennité des entreprises. Ils peuvent causer des dommages matériels, des pertes financières et, dans les pires cas, mettre des vies en danger. Malgré les…

Ranimer

Ranimer est le troisième geste à réaliser en cas d’urgence. Il s’agit de pratiquer la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) en cas d’arrêt cardiaque.

L’arrêt cardiaque est une situation d’urgence médicale dans laquelle le cœur cesse de battre. Sans intervention, la personne victime d’un arrêt cardiaque meurt en quelques minutes.

La RCP permet de maintenir la circulation sanguine et l’oxygénation des organes jusqu’à l’arrivée des secours. Elle consiste à réaliser des compressions thoraciques et des insufflations artificielles.

Ces compressions thoraciques sont des pressions exercées sur la poitrine de la victime afin de faire circuler le sang. Elles doivent être réalisées au rythme de 100 à 120 par minute, en profondeur d’environ 5 à 6 centimètres.

Les insufflations artificielles consistent à insuffler de l’air dans les poumons de la victime. Elles doivent être réalisées une fois toutes les 30 compressions.

Suivez ces étapes pour pratiquer la RCP après avoir appelé les secours :

  • Assurez-vous que la victime est inconsciente et qu’elle ne respire pas ;
  • Placez la victime sur le dos, sur une surface plane ;
  • Placez vos mains sur la poitrine de la victime, au niveau du sternum ;
  • Effectuez des compressions thoraciques au rythme de 100 à 120 par minute ;
  • Après 30 compressions, inclinez la tête de la victime vers l’arrière et fermez-lui le nez ;
  • Insufflez de l’air dans les poumons de la victime, jusqu’à ce que sa poitrine se soulève ;
  • Répétez les trois dernières étapes jusqu’à l’arrivée des secours.

L’important est de commencer la RCP le plus rapidement possible. Même si vous ne savez pas bien comment la faire, vos actions peuvent faire la différence.

formation en gestes et postures

Formation Animation Prévention : Gestion des Gestes et Postures au Travail

La sécurité et le bien-être des employés sur le lieu de travail permettent d’assurer un environnement productif. La formation en gestes et postures fait notamment partie des outils de prévention des accidents du travail. C’est également un moyen d’améliorer les…

Sécurité au travail

La sécurité au travail : Un investissement rentable pour l’entreprise

Dans un monde où la compétitivité économique est de plus en plus féroce, les entreprises sont constamment à la recherche de moyens pour améliorer leur rentabilité. Vous en faites partie ? Ne négligez pas la sécurité au travail ! C’est un investissement…

Compresser

Compresser est le quatrième geste à réaliser en cas d’urgence. Il s’agit de stopper une hémorragie en comprimant la plaie avec un linge propre et sec.

Nous rappelons qu’une hémorragie est une perte de sang excessive. Elle peut être causée par une blessure, une intervention chirurgicale ou une maladie.

Très important pour stopper une hémorragie, la compression consiste à exercer une pression directe sur la plaie avec un linge propre et sec :

  • Éliminez tout corps étranger de la plaie ;
  • Placez une compresse propre et sèche sur la plaie ;
  • Appliquez une pression directe sur la compresse avec votre main ;
  • Si la plaie est profonde, vous pouvez utiliser une bande pour maintenir la compresse en place.

Si la plaie est sur une articulation, surélever l’articulation peut aider à arrêter l’hémorragie. Si la plaie est sur une extrémité, pensez à surélever l’extrémité. Si la plaie est sur le visage, vous pouvez utiliser une compresse froide.

ergonomie au travail

Améliorer votre ergonomie au travail : conseils et formations

Le travail occupe une place importante dans nos vies. Or, un poste de travail mal adapté peut engendrer des douleurs physiques, une fatigue accrue et une baisse de la productivité. L’ergonomie s’avère alors un élément important pour garantir un environnement…

découvrez comment assurer la sécurité de votre entreprise avec la formation sst à tulle.

5 bonnes raisons de suivre une formation SST

Face aux défis variés et aux risques potentiels, la nécessité de se former en tant que Sauveteur Secouriste du Travail (SST) devient de plus en plus évidente. Cette formation spécialisée offre des compétences pour réagir efficacement en situation d’urgence. Elle…

Sauvegarder

Sauvegarder, c’est protéger la victime d’un danger supplémentaire. Vous pouvez le faire par exemple en la mettant en position latérale de sécurité en cas de perte de connaissance.

La position latérale de sécurité (PLS) permet de protéger la victime d’une asphyxie en cas de vomissements ou de perte de connaissance.

Pour mettre la victime en PLS, allongez la victime sur le dos sur une surface plane. Pliez le genou le plus proche de vous et tournez la tête de la victime vers le côté opposé au genou plié. Placez ensuite le bras du côté opposé au genou plié sur le torse de la victime et tirez la cuisse du côté opposé au genou plié vers vous. Enfin, réglez la position de la tête et du dos de la victime pour qu’elle soit stable.

Notez que si la victime est inconsciente, mais respire normalement, vous pouvez la laisser dans la position dans laquelle vous l’avez trouvée. Si la victime est inconsciente et ne respire pas, vous devez commencer la RCP. Si la victime est enceinte, vous devez mettre son dos sur le côté droit.

Pour maitriser ces 5 gestes, suivez une formation SST-PRAP dès maintenant. Vous pourrez développer vos réflexes et sauver des vies.

Explorez toutes nos formations dès maintenant !
Ne manquez pas l’opportunité d’améliorer vos compétences